07nov.

[video] Mélmor à Quimperlé (pour les 15 ans de l'asso Harz)

 

Melmor fait partie de ces groupes fondateurs, séminaux comme on dit chez les rock critics de qualitay, de ces groupes dont on considère qu'il y a eu un avant et un après. En ce qui concerne Melmor, c'est du punk celtique qu'il s'agit. Je n'entrerai pas dans de vains débats historiques, mais il faut bien avouer qu'on trouve assez peu de trace de punk celtique en Bretagne avant l'arrivée de Melmor. Si vous ne connaissez pas le groupe et que pour vous la notion de punk celtique englobe vaguement les Pogues et les Dropckick Murphy's, vous allez vite comprendre que la lignée n'est pas exactement la même. On est bien là dans du punk breton année 90, sous-entendu bien bourinos (la Bretagne c'est près de la mer, mais c'est pas la Californie).

Melmor s'est reformé sous le nom "Melmor back", quelques mois plus tôt au festival Vive le punk. Ce soir à Quimperlé, ils ont laissé tomber le "back" et nous ont balancé un super set, dont j'ai pu filmer les classiques "Disuj" (insoumis), "Netra" (rien), et "Dans ar marmouzig" (la danse des petits singes). Le violon est assuré désormais par Jess, qui est aussi la violin-heroin de Trouz An Noz. Dont on attend la sortie de l'album avec une certaine impatience.

Cela se passait samedi 29 octobre 2016, pour la soirée spéciale des 15 ans de l'association Harz, dans la salle du Coat-Kaër de Quimperlé.

Comme vous pouvez le voir sur la première vidéo, l'entrée en scène du groupe se fait sur une musique chorale impressionnante. Il s'agit en fait de "Baga Biga Higa" de Mikel Laboa (les plus cinéphiles d'entre vous auront reconnu la chanson des Sorcières de Zugaramurdi).

 

19oct.

Sihasin au CICP

sihasin_-_never_surrender_cut.jpg
 

Sihasin, duo drum'n bass Diné Navajo, composé de Jeneda Benally (à la basse) et de son frangin Clayson (à la batterie), tous deux ex-BlackFire, était au CICP dimanche dernier pour un concert de soutien au CSIA (et son journal, "Nitassinan").

Comme d'habitude, les groupes présents et l'orga sont passés en interviews à Konstroy, de 18h à 20h. Vous pouvez retrouver tout cela >ici<
Et vous pouvez vous procurer leur album, "Never surrender", sur LaDistroy.

Pour finir, quelques vidéos du concert (ces vidéos sont dispo sur Viméo, je m'en explique dans >ce billet<).