30mai 2016

La reprise du lundi #21

Solidagité, "Solidaritat" (reprise d'Angelic Upstarts)

Angelic Upstarts est un groupe phare de la Oi! britannique issue de la classe ouvrière (j'utilise le présent car il est toujours en activité). Je vous laisse découvrir son CV sur wikipedia.

En 1983, le groupe sort le titre "Solidarity", en référence au syndicat polonais "Solidarnosc" qui venait d'entrer dans l'histoire. La chanson commence ainsi : "As the Polish workers fight to make their stand".

A propos de Solidarnosc, l'histoire ne retiendra qu'un nom, celui de Lech Walesa. En oubliant, comme c'est étrange, qu'une femme est à l'origine du syndicat, et de sa victoire : Anna Walentynowicz.

Sur sa page Wikipedia, on peut lire :

"Ouvrière des chantiers navals de Gdańsk, elle travaille comme opératrice des grues et commence des activités associatives en faveur des ouvriers dans les années 1970. Pour son appartenance à une association indépendante, elle est licenciée par mesure disciplinaire le 7 août 1980, ce qui la prive définitivement de tout droit à pension alors même qu’il ne lui restait que 5 mois de travail avant la retraite. La décision de la direction suscite un fort émoi parmi les ouvriers et entraîne une grève massive à l’origine du syndicat NSZZ Solidarność, dont elle est la cofondatrice avec Lech Wałęsa."

Puis :

"Figure de proue de ce syndicat, elle y joue un rôle crucial, et en subit les conséquences : condamnée à vingt ans de prison pour ses activités, elle est incarcérée pendant de nombreux mois. Ses compagnons se souviennent entre autres de son discours pour poursuivre la grève qui a emporté l'adhésion du reste de la direction du syndicat contre l'avis de Wałęsa, et à un moment critique pour la continuité du mouvement."

Cette grève est considérée comme la toute première étincelle qui conduira à la chute du mur en 1989.

Elle quittera le syndicat dans les années qui suivent.

Celle que l'on surnomma "La Pasionaria de Gdansk", "figure sur la liste des victimes de l'accident d'avion qui a coûté la vie au président polonais Lech Kaczynski, samedi 10 avril 2010." (Le Monde)

 

Pour en revenir à la chanson "Solidarity", on peut trouver sur le net le clip des Angelic Upstarts :

 

 

Ce titre a été repris par de nombreux groupes, mais la version des Stage Bottles est probablement la plus puissante. A noter que les allemands ont modifié légèrement les paroles : les "polish workers" sont devenus "many workers", et "we'll pray for our nation through their darkest times" est devenu "we'll pray for the workers through their darkest times".

 

La version qui nous intéresse aujourd'hui, en ce lundi jour de reprise... c'est celle de Solidagité, un groupe de Béziers, qui en propose un version occitane. Là pour le coup il s'agit plus d'une ré-interprétation que d'une traduction littérale.

Le refrain donne :

"Qu'ajatz l'espèr, qu'ajatz fòrça, qu'ajatz vam.
Candèla esclairant al prigond de la nuèch
Sèm amb vosautres quand sofrissètz, quand sètz nafrats.
E caminarem ensems per demrar drech
"

Solidagité fait dans le punk 0i! un poil bourrin, du coup, on va dire que que le titre gagne en agressivité ce qu'il perd en mélodie. Cette reprise est extraite de leur album "Tribute à la tribu", dispo au catalogue >ici<.

Solidagité - Solidaritat

=======

Et vous retrouvez toutes les reprises de la rubrique "la reprise du lundi", sur notre dawaband => >ici<.