27juin 2016

[infolettre] The spirit of total resistance

Salut à toi camarade distronaute !


Tout d'abord il faut savoir que les commandes passées après lundi midi (le 27 juin) seront expédiées la semaine suivante à partir du mercredi 6 juillet.

Ensuite, LaDistroy est heureuse de te présenter les albums de Sihasin et de Klee Benally. En fait, le célèbre groupe de "native americans" navajo Blackfire n'existe plus, mais ses membres ont continué avec d'un côté Klee Benally, seul avec sa guitare. Et de l'autre Jeneda et Clayson ont formé Sihasin.
L'occasion pour LaDistroy de proposer à nouveau la compilation "In th spirit of total resistance", en soutien à Leonard Peltier.

Autre nouveauté au catalogue : le numéro 2 de Big Up girls ! qui vient de sortir.

Lire la suite

13juin 2016

[maj][playlist] Bella Ciao

=> Edit du 22/08/2015 : Ajout de Firepit collective (voir les edits en fin de billet)
=> Edit du 13/06/2016 : Ajout de Grup Yorum (video)

 

[première publication : 8 mai 2014]

Histoire de poster le jour commémoratif de la défaite du nazisme, je vous colle du Bella Ciao. C'est en écoutant la dernière de Konstroy (celle avec Peur Panique) que m'est venue l'idée ; une reprise par les german punx girls de Marshmallow Muschis de ce fameux chant des partisans italiens clôture ladite émission.

Évidemment je suis allé jeter un oeil sur wiki "mon ami" pedia, et ce fût comme souvent assez instructif...

"[...]Durant la guerre elle n'était connue que dans quelques groupes de partisans de la région de Modène et de Bologne. Les résistants italiens chantaient plus volontiers Fischia il vento sur l'air de Katioucha. Mais dans les décennies d'après guerre ce chant a été rejeté car il était trop communiste et Bella ciao, aux paroles plus consensuelles, s'est imposé progressivement comme l'hymne de la résistance italienne dans la mémoire collective.[...]"

Et le rock'n roll antifa y a gagné un morceau emblématique plus facile à balancer en concert qu'une reprise de Katioucha !
(Katioucha, soit c'est un poil solennel, soit ça vire au pouet-pouet)

Du coup j'ouvre une playlist "Bella Ciao". On commence avec la reprise des teutonnes puis celle des bretons, les ramones de menhirs (qui glissent au passage l'hymne de l'ARB, le Kan bale an arb). Si vous en connaissez d'autres, balancez en commentaire (évitez-moi les motivés, manu chao..)(merci).

Lire la suite

04juin 2016

[infolettre] Nul n'est prophète en son jardin

Ludwig Von 88 - prophètes et nains de jardin (2xLP)Ludwig Von 88 - La révolution n'est pas un diner de gala (2xLP)

 

Salut à toi camarade distronaute !


LaDistroy est ébullition, LaDistroy est gaieté, LaDistroy est joie.
Entre les diverses nouveautés et le restock de qualité, le catalogue est en effervescence, mais, et cela tu l'auras remarqué, ce qui nous met particulièrement en joie c'est la réédition en vinyle des deux derniers albums des Ludwig Von 88. Ainsi Prophètes et Nains de Jardin et La Révolution n'est pas un diner de gala viennent rejoindre les Tout Pour le Trash et autres 17 Plombs pour péter les tubes dans la liste des délicieuses galettes ludwiguesques rééditées par Archives de La Zone Mondiale.

Mais il ne faudrait pas que cette nouvelle éclipse (trop) les autres arrivées dans nos bacs.
Ainsi le label Irfan réédite en vinyle les deux derniers albums des Ogres de Barback. Deux objets magnifique en double-albums pochette gatefold.
Ainsi le dernier album, En dépit du bon sens de Toxic Waste débarque lui aussi en version vinyle.

Mais je te laisse découvrir les nouveautés, ainsi que les retours en stocks de quelques ref cultes de la maison Crash Disques.

Lire la suite

04juin 2016

Faites le plein... de vinyles !

Ludwig Von 88 - prophètes et nains de jardin (2xLP)Ludwig Von 88 - La révolution n'est pas un diner de gala (2xLP)
Les Ogres de Barback - Comment je suis devenu voyageur (2xLP)Les Ogres de Barback - Vous m'emmerdez (2xLP)
Toxic Waste - En dépit du bon sens (LP)Skarekrows - Tales from the Skarekrows (10")
Solidagité - Tribute à la tribu (LP)Fuck Da Tourist - Les sens du réel (LP)

 

 

Grosse mise à jour chez LaDistroy ! La vigilance rouge / vinyle est déclarée, ya nos bacs qui débordent !

 

Ludwig Von 88 - prophètes et nains de jardin (2xLP)Ludwig Von 88 - La révolution n'est pas un diner de gala (2xLP)

Trêve de plaisanterie, passons aux choses sérieuses : parlons de Ludwig Von 88. Le label Archives de la Zone Mondiale vient de rééditer en vinyles les deux derniers albums du groupes, "La Révolution n'est pas un diner de gala" et "Prophètes et nains de jardin".  Du coup la discographie des Ludwig en version vinyle commence à s'étoffer grandement.

 

Les Ogres de Barback - Comment je suis devenu voyageur (2xLP)Les Ogres de Barback - Vous m'emmerdez (2xLP)

 

La label Irfan a lui aussi décidé de passer la vitesse supérieure côté édition vinylesque, puisque les deux derniers albums des Ogres de Barback viennent de paraitre en double albums gatefold magnifiques. Il n'y a guère d'autres adjectifs de toutes façons qui conviennent mieux que "magnifique" aux productions des Ogres de Barback. Et donc, on va retrouver leur "Vous m'emmerdez", album paru en 2014 pour les 20 ans du groupe. Ainsi que "Comment je suis devenu voyageur" , album de 2011.

Toxic Waste - En dépit du bon sens (LP)

Le dernier album de Toxic Waste, les vétérans punks lillois vient lui aussi de paraitre en version vinyle. L'artwork le méritait grandement. L'album s'appelle "En dépit du bon sens", et il est vraiment terrible, il s'écoute en boucle. Une des meilleures productions du moment, assurément !

Solidagité - Tribute à la tribu (LP)

Solidagité est un groupe de Béziers qui fait dans la Oi! hardcore. Comme avec pas mal d'autres groupes de la lignée, il faut se faire à la voix "rocailleuse" (sur un autre style de zique on l'aurait qualifiée "d'outre-tombe"), mais une fois le gap passé, les textes sont pas mal ficelés (c'est pas du Beaudelaire, certes, mais on est pas non pu dans l'anarcho bas du front écrit à la va vite entre deux canettes sur un trottoir). La reprise de Solidarity d'Angelic Upstarts en occitan vaut à elle seule de jeter une oreille à cet album, "Tribute à la tribu". Occitania Antifascista !

Fuck Da Tourist - Les sens du réel (LP)

Fuck Da Tourist est groupe fort sympathique de punk libertaire d'Annecy. Bien véner dans les textes et dans l'énergie qui se dégage de l'album, au titre carrément d'actualité, "Les sens du réel". Le genre d'album qui se glisse parfaitement comme BO du mouvement social en cours.

 

Skarekrows - Tales from the Skarekrows (10")

 

Et pour terminer, une autre édition vinyle d'un album pré-existant, "Tales from the Skarekrows", des psycho billy dijonnais. Un chouette 10" en gatefold.

 

30mai 2016

La reprise du lundi #21

Solidagité, "Solidaritat" (reprise d'Angelic Upstarts)

Angelic Upstarts est un groupe phare de la Oi! britannique issue de la classe ouvrière (j'utilise le présent car il est toujours en activité). Je vous laisse découvrir son CV sur wikipedia.

En 1983, le groupe sort le titre "Solidarity", en référence au syndicat polonais "Solidarnosc" qui venait d'entrer dans l'histoire. La chanson commence ainsi : "As the Polish workers fight to make their stand".

Lire la suite

16avr. 2016

[infolettre] Disquaire Day / Makhnovtchina etc...

(Ceci est une infolettre LaDistroy. Cette infolettre est envoyée un vendredi sur deux, pour s'y abonner il suffit de cliquer >ici< )

 

Ludwig Von 88 - Thorfin Le Pourfendeur (EP)Washington Dead Cats - Goin'wild and acoustic (EP)
Lucrate Milk - Live at Pont A Mousson (EP)Split Bérurier Noir / Haine  Brigade (EP)

 

Salut à toi camarade distronaute !


Comme prévu, voici qu'arrive dans ta boite mail la newsletteure exceptionnelle, celle qui t'annonce les sorties non moins exceptionnelles du label Archives de la Zone Mondiale en ce samedi particulier du Disquaire Day.
Car non, le disquaire day ce n'est pas qu'une date du mois d'avril qui fout en l'air tous les plannings de pressage disque depuis le début d'année, c'est aussi l'occasion de se faire plaisir avec quelques petites perles sympathiques et originales.

Lire la suite

15avr. 2016

Disquaire Day : les pépites signées AZM

http://pix.ladistroy.fr/upload/original/1460754062.jpg

Cette année, c'est un grand cru au niveau des prods du label Archives de la Zone Mondiale pour le disquaire day. Un live des Lucrate Milk, un barbare ludwiguesque (avec un morceau live inédit), une session acoustique des Washington Dead Cats, et celui que l'on attendait plus, le split Bérurier Noir / Haine Brigade.

Petit tour d'horizon.

Split Bérurier Noir / Haine  Brigade (EP)

Commençons par le plus attendu, le split Bérurier Noir / Haine Brigade. Oui, on parle bien de cet EP sur lequel les Béru reprennent à leur sauce la Makhnovtchina (un chant situationniste écrit en hommage à l'Armée Révolutionnaire Insurrectionnelle Ukrainienne). Cette réédition n'est pas vraiment une surprise car elle a été annoncée il ya plusieurs mois déjà, notamment lors de l'émission Konstroy où les représentants de la revue Courant Alternatif étaient interviewés (>ici<). Et s'ils en avaient parlé c'est que le contexte de cette réédition rejoint le contexte historique de la première édition. En effet, la première édition était en soutien à la revue Noir et Rouge. Cette revue n'existe plus, mais une autre revue lui a succédé, et c'est Courant Alternatif. Et pratiquement trente ans plus tard, la réédition du split Bérurier Noir / Haine brigade se fait en soutien à Courant Alternatif. La boucle est bouclée.

 

Ludwig Von 88 - Thorfin Le Pourfendeur (EP)

Les Ludwig von 88 se reforment, ce serait dommage de laisser l'occasion de sortir une galette bien délire. Ce sera Thorfin le pourfendeur... un titre barbare halluciné extrait de "la révolution n'est pas un diner de gala" et réorchestré pour l'occasion, avec un visuel magique signé Laul. Sur la face B, deux titres live dont un "Moi na pas mongol" totalement barré et totalement inédit.

 

Lucrate Milk - Live at Pont A Mousson (EP)

Coté barré, on est pas mal là, avec les Lucrate Milk. 4 titres live enregistrés à Pont A Mousson.

 

Washington Dead Cats - Goin'wild and acoustic (EP)

Et on termine la série avec les Washington Dead Cats qui nous offre quatre titres en acoustique, dont la reprise des Dead Kennedys, "Too drunk to fuck".

 

 

12avr. 2016

La reprise du lundi #20

Louise Michel est une figure emblématique de la commune de Paris, ainsi qu'une figure clé de l'anarchisme.

Je ne vais pas refaire ici son 'histoire, je vais me contenter de recopier quelques extraits d'un petit livre fort sympathique (une brochure quoi..) parue aux éditions de la Libre Pensée et intitulé "Hommage à Louise Michel et Sébastien Faure". A noter que l'on peut encore trouver ici ou ce petit bouquin de moins de cinquante pages, mais les prix sont... comment dire ? Je ne trouve pas les mots. En fait il ya des gens qui possèdent un livre de 46 pages qui rend hommage à deux anarchistes, dont le prix de vente est de 35 francs (5,30€ à la louche) , et qui le vendent 50 ou 60 euros. Ca n'a juste pas de sens, en fait.

Mais revenons à nos moutons. Noirs les moutons.

Lire la suite

11avr. 2016

[infolettre] Déferlantes, bon sens et légumes

Lorelei - Déferlantes (LP+CD)

 

 

Salut à toi camarade distronaute !


En attendant le disquaire Day, qui s'annonce comme un cru exceptionnel dans la catégorie "EP de folaïe", voici qu'arrive en trombe Déferlantes, le premier album de Lorelei un jeune groupe de Nancy. C'est frais, c'est roboratif, c'est bien écrit, c'est percutant, c'est en français, et c'est une co-prod LaDistroy (c'est dire si c'est bien) (et du coup si vous voulez un CD promo pour votre émission de radio ou votre fanzine, n'hésitez pas à en faire la demande).

Et pour fêter ses 25 années d'existence Toxic Waste, le groupe de punk historique de Lille vient de sortir En dépit du bon sens. Du très très bon punk rock.

Lire la suite

28mar. 2016

La reprise du lundi #19

Les Diego Pallavas viennent enfin de sortir leur fameux album, "Série Noire", en vinyle. On ne dira jamais assez à quel point cet album est un catalogue de tube, à quel point il est bon de poser la galette sur la platine et de reprendre en choeur chaque titre que l'on connait (couasimment) sur le bout des doigts (enfin, en ce qui me concerne c'est plutôt sur les bout des nageoires vu ma mémoire de poisson rouge).

Sur cet album on ne trouvera pas de reprise à se mettre sous les dents, alors que sur leur premier album, "Plastic Punk", on pouvait entendre un chouette "7h23" repris des Cadavres. Le titre idéal pour illustrer une reprise du lundi.

Mais ce n'est pas cette reprise-là qui va égayer votre semaine (et puis pour s'égayer avec Les Cadavres, faut avoir l'esprit un peu pervers). On va se passer un titre paru sur sur la compile "La Ptite FM chez les rockeurs" :  Les Vélomoteurs une reprise des Calamités.

 

Lire la suite

25mar. 2016

[infolettre] Série noire pour nuits rouges ingouvernables

Diego Pallavas - Série Noire (LP)

 

Salut à toi camarade distronaute !


La nouveauté se veut puissante et vinylesque. Il ya tout d'abord l'édition quasi inespérée de "Série Noire" en vinyle. "Série Noire" c'est le deuxième album de Diego Pallavas, un monument de punk rock à la française, blindé de tubes imparables ("Vosgian Force", "La marche du mépris", "la guerre des nerfs", "A ma bouteille amarrée"...) ou textes et mélodies vous restent marqués dans le crâne de manière indélébile.
Vient ensuite la version vinyle de l'album "No!" de Dookoom. Dookoom c'est un peu un monstre en devenir. Ils viennent d'Afrique du Sud, des quartiers pourris de Cape Town, où ils n'ont même pas de salle de répète fixe. Leur puissance scénique est indéniable, et la rage qu'ils dégagent est bien réelle, ils ont un gros potentiel comme on dit dans le bouchonnois (et dans les centrales électriques). A LaDistroy on est super content de vous proposer leur premier album, celui de la rage intacte. Par la suite, personne ne peut dire ce que ce qu'un groupe va advenir, mais toi, le distronaute, tu pourras dire que tu as connu Dookoom en 2016, quand il venaient juste de sortir leur premier album.

Lire la suite

12mar. 2016

[infolettre] Sortez les fourches, qu'on dine !

(Ceci est une infolettre LaDistroy. Cette infolettre est envoyée un vendredi sur deux, pour s'y abonner il suffit de cliquer >ici< )
 
Dookoom - No !

 

Salut à toi camarade distronaute !


Même si cela ne se voit pas de manière évidente sur le site, LaDistroy est effervescence, LaDistroy est bouillonnement, LaDistroy est au taquet.

Tout d'abord LaDistroy a, pour la première fois de son existence, rejoint un réseau social. Pas n'importe lequel, tu t'en doutes camarade, il s'agit de Diaspora*. Tu peux nous y rejoindre, sans crainte d'être fiché à des fins publicitaires ou policières.

Ensuite on a innové, bricolé, massacré du code, décimé du neurone, tout ça pour implémenter (j'aime bien ce mot) (c'est comme "implanter" mais en plus j'me la pète) du prix libre. Vous pouvez retrouver la rubrique "Prix libre" >ici<. On rajoute quelques explications ci-dessous.

Puis nous avons voyagé, exploré des contrées... des contrées proches qu'on a déjà parcourues des dizaines de fois, mais pour vendre du rêve c'est pas terrible. Et on vous a ramené du Dookoom. Dookoom fait dans le rap electro-syndical version sud-africaine : avec des fourches. Leur clip "Larney Jou Poes", leur a valu l'ire d'une association de défense des droits civils Afrikaners (les blancs). La version vinyle de l'album sera disponible dans les jours qui viennent.

Côté lecture, rien de neuf, mais cela vaut la peine de préciser que le "Dossier Noir" est de retour en stock. De même que "La véritable histoire de Beethoven", petit bijou graphique qui narre la première période des Ludwig Von 88.

Lire la suite

02mar. 2016

Rejoindre Diaspora*, réseau social libre

Depuis quelques temps, lorsque vous surfez sur ce blogzine, ou sur le shop de LaDistroy, vous trouvez l'icone "Suivez nous (sur) Diaspora*". Mais Diaspora*, kezako ? Et comment qu'on fait pour vous y suivre ?

Ce sont des bonnes questions.

Et pour y répondre, vous pouvez jeter un oeil à ce petit guide du débutant sur Diaspora*, à l'attention des groupes de rock alternatifs (mais pas que...).

>ici<

29fév. 2016

La reprise du lundi #18

Je suis actuellement en train de faire une mise à jour de la compile "Tous en sample", et je cherchais un titre live au son pas trop dégueu à caser dans les bonus. Et je suis tombé sur cette reprise des Dropkick Murphy's par les Molly McHarrel, Amazing grace.
Evidemment, Amazing grace n'est pas un morceau des Dropkick Murphys, mais le morceau joué par les toulousains ne peut guère passer pour un reprise de Joan Baez (qui a aussi interprété Amazing Grace).

Lire la suite

26fév. 2016

Du prix libre sur LaDistroy

45 secondes - Burning from the inside (EP+CD)Active Minds - Recipe for disaster (EP)Passion Armée - s/t (CD)

Il y avait déjà des items à prix libre au catalogue, comme par exemple la brochure Ramasser ses miettes, Mais l'option prix libre était en fait une multiplication pénible des options (option "+1 euros", "+2 euros"...). Techniquement parlant c'était UN PEU un calvaire à gérer dans l'administration d'OsCommerce. Si bien que le nombre d'articles était vraiment très limité.

Et sur le conseil avisé d'une personne avisée, nous avons implémenté une possibilité de namer your price à la bandcamp. Il ya un prix de départ, qui correspond en général au prix de fabrication, ou d'achat (selon que ladistroy est producteur/label ou revendeur). Sauf mention spéciale, la somme en sus sert de soutien à LaDistroy (qui aime bien, file de la thune). L'esprit du prix libre n'est pas de faire du low cost, mais de mettre en pratique le vieil adage communiste "à chacun selon ses besoins, de chacun selon ses forces". Cela ne fonctionne que si l'ensemble de la communauté concernée joue le jeu, ce qui est une sacrée gageure en ces temps d'ultra consumérisme.
Vous pouvez retrouver les articles à prix libres sur >cette page<. Elle s'étoffera au fil du temps, Probablement avec des téléchargements à prix libre (on est open aux suggestions).

En attendant vous y trouverez les 3 derniers numéros du fanzines québécois "L'attaque", le EP des mantais 45secondes, le CD de Passion armée...

>ici<

Ramasser ses miettes (le punk pour les nul-le-s)Un peu de Zapatisme...L'avenir est à nous

 

22fév. 2016

La reprise du lundi #17

Quand on a pas d'inspiration particulière pour cet exercice, on tape dans le facile... l'album de covers. Et encore plus facile, le groupe de covers. Aujourd'hui les Brassen's not dead.

Le BND vient de Toulouse et comme son nom l'indique, il fait des reprises de Georges Brassens. Rien de particulier à ajouter, les reprises sont rock'n roll, le groupes glisse de-ci de-là des riffs cultes (Joan Jett, Nirvana...) dans un joyeux foutoir entrecoupé des prestations scéniques (que l'on retrouve aussi sur albums) de l'Animateur à la kon.  Trois albums au compteur, et deux split EP. Les splits EP sont plus originaux, il s'agit deux collaborations avec des figures de la scène : la première avec Loran Béru ("La mauvaise réputation") et la seconde avec Spi (OTH, Les Naufragés) où les BND intérprètent un hommage à Brassens écrit par Spi (et sur l'autre face Spi reprend "Les passantes").

Lire la suite

19fév. 2016

Actu en vrac #6

Je ne sais pas si c'est juste une impression, mais la période me semble plutôt calme au niveau actu nouveautés... c'est dans la partie concert que le landernau pounk recommence à s'agiter. Ya pas mal de bons groupes en tournées en ce moment, n'hésitez pas à jeter un oeil sur Razibus et PariKiwi.

Avant d'entamer le coeur de la rubrique, rappelons que vous pouvez toujours consulter le fil d'info de l'AFPunk. L'AFPunk est un agrégateur de flux RSS, c'est à dire qu'il centralise de manière automatique les informations en provenance de plusieurs sources. Et le nombre de ces sources ne cesse d'augmenter : groupes, blogs, émissions de radio... tout ce qui est lié au punk passe à la moulinette de l'AFPunk. Parmi les blogs récemment ajoutés, il ya "French Jerks", "Le blog de l'agité", "Le temps désarticulé". Et parmi les groupes dont vous pouvez suivre l'actu, on y trouve "Fuck Da Tourist", "Trouz An Noz", "Lorelei"...

A noter aussi, que la totalité du fil AFPunk est reprise sur le site "Agrège Ton Punk", qui l'enrichit de plusieurs autres sources (actu, bd, luttes...)

 

¤ Côté nouveautés, on attend avec impatience de pouvoir glisser sur la platine la version vinyle de "Série Noire", le deuxième album de Diego Pallavas sorti en 2008 mais uniquement en CD à l'époque.

¤ A venir chez Rusty Knife, un split 45T avec les nouvellement reformés Partisans d'un côté et les nouvellement formés Trois-Huit de l'autre.

¤ Défaite est un excellent groupe de Lyon qui n'a qu'un défaut c'est celui d'être mort. Il n'avait à son actif qu'un 45t ("Comme des rats"), il a désormais sa cassette post-mortem. "comme on avait un album sous le coude, on a décidé de l'enregistrer et de le mettre à dispo sur notre bandcamp, et en faire un petit tirage K7".

¤ Dispo chez Svoboda Rcds, "Deshielo", la dernière galette d'Ansia, du crust punk espagnol (écoutable >ici< ).

¤ Lubic Rcds sort une compile de soutien à RestoTrottoir, le Food Not Bomb de Besak. "pochette et cd sérigraphiés, livret 32 pages, avec une interview de resto trottoir, la pochette est dispo en noir ou blanc. prix libre et 2 euros pour les frais de port.". Toutes les infos >ici<.

¤ Côté concerts, Monica and The Explosion revient en hexagonie pour quelques concerts les 10 et 11 mars (à Paris et Montreuil). Elle cherche toujours une date pour le 9 mars... vous pouvez la contacter par l'intermédiaire de son site, >ici<.

¤ Un gros festoche Antifa se trame pour la fin du mois, les 26 et 27 février. Le "United we stand feszt" aura en tête d'affiche les Moscow Death Brigade (hip hop punk antifa russe) et Oi Polloi. Organisé par Arak et Appel aux luttes, ça se passe au Gibus et il ya un pass 2 jours à 20e.

¤ La soirée de soutien à la caisse IVG Hors délai du Planning Familial de Toulouse a fait l'objet d'un compte-rendu avec petite video des Flug à la clé. C'est >ici< que ça se lit. Quant aux interviews réalisées lors de cette même soirées, elles sont dispo sur le podcast de Konstroy.

¤ Allez hop, on change de sujet tout en restant dans le DIY avec "les rencontres du libre", qui auront lieu du 2 au 8 mai, entre Bressuire et Parthenay. "Une rencontre pour partager le faire soi-même, les techniques libres, le logiciel libre, l'esprit copyleft..". Toutes les infos >ici<

¤ Quand on peut en rajouter une louche sur le cas Facebook, on ne s'en prive pas. Ce coup-ci c'est la CNIL qui lève ses petits poings rageurs :

"Dans son avis, publié hier, la Cnil relève plusieurs éléments problématiques à ses yeux. Ainsi, on retrouve le fameux tracking des internautes non-inscrits au réseau social, grâce à la présence du bouton j’aime notamment. Cet aspect avait déjà été reproché à Facebook par l’autorité belge de protection des données personnelles : Facebook a recours à des cookies pour tracer les utilisateurs qui ont eu le malheur de visiter l’une de leurs pages.

« En effet, le site dépose un cookie sur le terminal de chaque internaute qui visite une page Facebook publique, sans l’en informer (pages d’un événement public ou d’un ami par exemple). Ce cookie permet alors au site d’identifier tous les sites internet sur lesquels cet internaute se rend dès lors qu’ils contiennent un bouton Facebook » explique la Cnil sur son site. " (ZDnet)

On ne le dira jamais assez... dès que vous proposez un bouton FB sur vos pages, vous fiquez vos visiteurs pour le compte de FB (un grand merci renouvellé à tous les sites anar, antifa, syndicaux et autres qui nous fliquent à notre insu pour le compte des polices politiques services de renseignements US)....

¤ Sexisme et informatique. Récemment inscrit sur Diaspora*, le réseau social libre et décentralisé, par l'intermédiaire de Framasphere, je cherchais un info, et je tombe sur ce billet de linuxfr consacré à Diaspora*
Petit extrait :


“[…]Concrètement, supposons que Bob soit la star de l’information sur Linux. Tout le monde le suit. Alice suit Bob, qu’elle a classé dans les aspects info et Linux, mais elle ne poste que des images de kitten, avec quelques informations sur Linux. Bob, qui n’aime pas les kittens, ne veut pas suivre les messages d’Alice, pour ne pas pourrir son flux […]”

Le garçon star de Linux va pas se laisser pourrir le flux par la fille qui poste des kittens. Voilà. C'est tout con, c'est habituel, personne ne le remarque. Et après on va s'étonner que "le code source écrit par les femmes est moins respecté".
L'article de Numérama se termine par : "[...]encore faut-il que les hommes les laissent exprimer leur talent sans préjugé sexiste." Et ça c'est pas gagné.

 

Ce sera tout pour cette semaine. On se retrouve dans deux semaines... ou sur la Framasphere. N'hésitez pas à nous y rejoindre !

16fév. 2016

La reprise du lundi #16

(ah ben oui, on est mardi... mais hier j'avais piscine Konstroy en direct, j'ai pas pu prendre de l'avance, du coup plutôt que de poster ce billet le lundi souer, je le poste le mardi matin, comme ça la zique vous accompagnera pour le restant dans la journée, bien plantée dans le crâne ;) )


En 1987, les Dead Kennedys sortent "Give me convenience or give me death" (un jeu de mots sur "give me liberty, or give me death") une compil de titres inédits. Parmi lesquels figure un certain "I fought the law", qui au premier abord sonne comme la reprise du titre de Sonny Curtis.
Sauf que Jello Biafra en a changé les paroles, et le refrain originel "I fought the law and law won" devient "I fought the law et I won". Et de l'histoire du mec qui commet des braquages parce qu'il a pas de thune, il en fait la narration à la première personne (comme souvent chez Jello) du double meurtre d'Harvey Milk et de George Moscone (respectivement superviseur et maire de San-Francisco) par un ancien officier de police Dan White. C'est donc du point de vue de Dan White que se place le narrateur :
"I blew George and Harvey's brains out with my six-gun !"
 

Lire la suite

12fév. 2016

[infolettre] Rétablir le désordre et l'anarchie !

(Ceci est une infolettre LaDistroy. Cette infolettre est envoyée un vendredi sur deux, pour s'y abonner il suffit de cliquer >ici< )

 

http://pix.ladistroy.fr/upload/original/1454930709.jpg

 

Salut à toi camarade distronaute !


La nouvelle du moment c'est bien sûr la reformation des Ludwig Von 88. Pour l'instant seule la date du HellFest semble confirmée, il faudra donc s'inscrire sur la newsletter du tout nouveau site pour se stayer tuned et attendre les prochaines annonces.
Quoiqu'il en soit, c'est une bonne occasion de se replonger dans la disco du groupe, qui est l'une des plus foisonnantes, éclectiques, hallucinantes et intéressantes du rock hexagonal. Et de retomber sur cet hymne ravageur, 77, qui pourra être interprété à divers degré, mais dont le premier reste le plus jouissif : "Il faut maintenant repartir en croisade, pour rétablir le désordre et l'anarchie". Morceau que vous pouvez écouter sur la playlist fraichement mise à jour de Radio LaDistroy, en attendant la sortie prochaine d'un EP dévastateur (à tous les niveau) gravé de l'épique Thorfin.

Et sinon, grosse mise à jour du catalogue, avec quelques nouveautés et pas mal de restock (notamment pour réapprovisionner le rayon des éditions Rytrut que vous avez goulument pillé en distronautes averti.e.s et de bon goût que vous êtes).

Lire la suite

08fév. 2016

Après 17 ans d'absence, ils reviennent, et personne ne les a oubliés ! (la reprise du lundi #15)

La rumeur courait depuis quelques jours, depuis la mise en ligne d'un tout nouveau site >LV88.fr<... C'est désormais officiel, les Ludwig se reforment pour une série de concerts. Et il faudra faire vite camarade si tu veux être aux premiers rangs : tout comme le coeur des lv88, les places vont s'envoler trèèès rapidement.

A commencer par la grosse date du Hellfest... ah oui c'est déjà trop tard, c'est sold out (pour les pass trois jours). Faudra guetter les prochaines mises à jour du site du coup.

 

<mode gorafi on>

Cela faisait plusieurs jours que le bruit courait dans les milieux bien informés du metal. Après les provocations nazies de son chanteur Phil Anselmo, qui a sobrement (euh non pas sobrement) ziegué devant son public en criant "white power", la tournée du groupe Down va probablement être annulée. Ce qui laisse un créneau vide lors de la programmation du prochain Hell Fest. La direction du festival s'est alors mise en recherche d'un groupe nazi de remplacement, et c'est fort logiquement qu'elle s'est trounée vers les Ludwig von 88, célèbre groupe nazi comme le rappelle Tristan-Edern Vaquette dans la présentation du morceau "Nous" qu'il reprend pour la compilation "Mort aux Ludwig" ...

Le cachet exorbitant que le groupe a demandé pour se reformer ne devrait pas poser de problème au festival, en effet, le trésorier du Hell Fest a déclaré : "Nous nous sommes mis d'accord avec le groupe, leur prestation sera entièrement payée par la subvention de la région".

<mode gorafi off>

En attendant la sortie prochaine en avril, du EP "Thorfin le pourfendeur", voici une reprise du lundi pour se mettre dans l'ambiance. Une reprise par les Ludwig eux-même, d'un cultissime chant de stade, propre à célébrer le retour puissamment victorieux des plus grands prophètes du rock alternatif... Oui-oui'll rock you ! (dans sa voiture jaune)

 

 

 

 

- page 2 de 3 -