Chroniques › La reprise du lundi

Fil des billets - Fil des commentaires

30mai

La reprise du lundi #21

Solidagité, "Solidaritat" (reprise d'Angelic Upstarts)

Angelic Upstarts est un groupe phare de la Oi! britannique issue de la classe ouvrière (j'utilise le présent car il est toujours en activité). Je vous laisse découvrir son CV sur wikipedia.

En 1983, le groupe sort le titre "Solidarity", en référence au syndicat polonais "Solidarnosc" qui venait d'entrer dans l'histoire. La chanson commence ainsi : "As the Polish workers fight to make their stand".

Lire la suite

12avr.

La reprise du lundi #20

Louise Michel est une figure emblématique de la commune de Paris, ainsi qu'une figure clé de l'anarchisme.

Je ne vais pas refaire ici son 'histoire, je vais me contenter de recopier quelques extraits d'un petit livre fort sympathique (une brochure quoi..) parue aux éditions de la Libre Pensée et intitulé "Hommage à Louise Michel et Sébastien Faure". A noter que l'on peut encore trouver ici ou ce petit bouquin de moins de cinquante pages, mais les prix sont... comment dire ? Je ne trouve pas les mots. En fait il ya des gens qui possèdent un livre de 46 pages qui rend hommage à deux anarchistes, dont le prix de vente est de 35 francs (5,30€ à la louche) , et qui le vendent 50 ou 60 euros. Ca n'a juste pas de sens, en fait.

Mais revenons à nos moutons. Noirs les moutons.

Lire la suite

28mar.

La reprise du lundi #19

Les Diego Pallavas viennent enfin de sortir leur fameux album, "Série Noire", en vinyle. On ne dira jamais assez à quel point cet album est un catalogue de tube, à quel point il est bon de poser la galette sur la platine et de reprendre en choeur chaque titre que l'on connait (couasimment) sur le bout des doigts (enfin, en ce qui me concerne c'est plutôt sur les bout des nageoires vu ma mémoire de poisson rouge).

Sur cet album on ne trouvera pas de reprise à se mettre sous les dents, alors que sur leur premier album, "Plastic Punk", on pouvait entendre un chouette "7h23" repris des Cadavres. Le titre idéal pour illustrer une reprise du lundi.

Mais ce n'est pas cette reprise-là qui va égayer votre semaine (et puis pour s'égayer avec Les Cadavres, faut avoir l'esprit un peu pervers). On va se passer un titre paru sur sur la compile "La Ptite FM chez les rockeurs" :  Les Vélomoteurs une reprise des Calamités.

 

Lire la suite

29fév.

La reprise du lundi #18

Je suis actuellement en train de faire une mise à jour de la compile "Tous en sample", et je cherchais un titre live au son pas trop dégueu à caser dans les bonus. Et je suis tombé sur cette reprise des Dropkick Murphy's par les Molly McHarrel, Amazing grace.
Evidemment, Amazing grace n'est pas un morceau des Dropkick Murphys, mais le morceau joué par les toulousains ne peut guère passer pour un reprise de Joan Baez (qui a aussi interprété Amazing Grace).

Lire la suite

22fév.

La reprise du lundi #17

Quand on a pas d'inspiration particulière pour cet exercice, on tape dans le facile... l'album de covers. Et encore plus facile, le groupe de covers. Aujourd'hui les Brassen's not dead.

Le BND vient de Toulouse et comme son nom l'indique, il fait des reprises de Georges Brassens. Rien de particulier à ajouter, les reprises sont rock'n roll, le groupes glisse de-ci de-là des riffs cultes (Joan Jett, Nirvana...) dans un joyeux foutoir entrecoupé des prestations scéniques (que l'on retrouve aussi sur albums) de l'Animateur à la kon.  Trois albums au compteur, et deux split EP. Les splits EP sont plus originaux, il s'agit deux collaborations avec des figures de la scène : la première avec Loran Béru ("La mauvaise réputation") et la seconde avec Spi (OTH, Les Naufragés) où les BND intérprètent un hommage à Brassens écrit par Spi (et sur l'autre face Spi reprend "Les passantes").

Lire la suite

16fév.

La reprise du lundi #16

(ah ben oui, on est mardi... mais hier j'avais piscine Konstroy en direct, j'ai pas pu prendre de l'avance, du coup plutôt que de poster ce billet le lundi souer, je le poste le mardi matin, comme ça la zique vous accompagnera pour le restant dans la journée, bien plantée dans le crâne ;) )


En 1987, les Dead Kennedys sortent "Give me convenience or give me death" (un jeu de mots sur "give me liberty, or give me death") une compil de titres inédits. Parmi lesquels figure un certain "I fought the law", qui au premier abord sonne comme la reprise du titre de Sonny Curtis.
Sauf que Jello Biafra en a changé les paroles, et le refrain originel "I fought the law and law won" devient "I fought the law et I won". Et de l'histoire du mec qui commet des braquages parce qu'il a pas de thune, il en fait la narration à la première personne (comme souvent chez Jello) du double meurtre d'Harvey Milk et de George Moscone (respectivement superviseur et maire de San-Francisco) par un ancien officier de police Dan White. C'est donc du point de vue de Dan White que se place le narrateur :
"I blew George and Harvey's brains out with my six-gun !"
 

Lire la suite

08fév.

Après 17 ans d'absence, ils reviennent, et personne ne les a oubliés ! (la reprise du lundi #15)

La rumeur courait depuis quelques jours, depuis la mise en ligne d'un tout nouveau site >LV88.fr<... C'est désormais officiel, les Ludwig se reforment pour une série de concerts. Et il faudra faire vite camarade si tu veux être aux premiers rangs : tout comme le coeur des lv88, les places vont s'envoler trèèès rapidement.

A commencer par la grosse date du Hellfest... ah oui c'est déjà trop tard, c'est sold out (pour les pass trois jours). Faudra guetter les prochaines mises à jour du site du coup.

 

<mode gorafi on>

Cela faisait plusieurs jours que le bruit courait dans les milieux bien informés du metal. Après les provocations nazies de son chanteur Phil Anselmo, qui a sobrement (euh non pas sobrement) ziegué devant son public en criant "white power", la tournée du groupe Down va probablement être annulée. Ce qui laisse un créneau vide lors de la programmation du prochain Hell Fest. La direction du festival s'est alors mise en recherche d'un groupe nazi de remplacement, et c'est fort logiquement qu'elle s'est trounée vers les Ludwig von 88, célèbre groupe nazi comme le rappelle Tristan-Edern Vaquette dans la présentation du morceau "Nous" qu'il reprend pour la compilation "Mort aux Ludwig" ...

Le cachet exorbitant que le groupe a demandé pour se reformer ne devrait pas poser de problème au festival, en effet, le trésorier du Hell Fest a déclaré : "Nous nous sommes mis d'accord avec le groupe, leur prestation sera entièrement payée par la subvention de la région".

<mode gorafi off>

En attendant la sortie prochaine en avril, du EP "Thorfin le pourfendeur", voici une reprise du lundi pour se mettre dans l'ambiance. Une reprise par les Ludwig eux-même, d'un cultissime chant de stade, propre à célébrer le retour puissamment victorieux des plus grands prophètes du rock alternatif... Oui-oui'll rock you ! (dans sa voiture jaune)

 

 

 

 

01fév.

La reprise du lundi #14

Le mois de janvier aura été le mois du changement de décor. Désormais ce blogzine est opérationnel, on retourne donc aux chroniques habituelles, et ce lundi verra donc le retour de la reprise. Le reprise de la reprise.
Aujourd'hui on va s'intéresser à The Foggy Dew, une chanson révolutionnaire irlandaise, reprise par Désert Culturel sur leur album "Tant qu'on aura la colère" (que l'on retrouve sur le disque "d" de L'intelligence du corps).
 

Lire la suite