23mai 2018

[Infolettre] Bérurier Noir, Ludwig von 88, Parabellum

(Ceci est une infolettre LaDistroy. Cette infolettre est envoyée environ deux fois par mois, pour s'y abonner il suffit de cliquer >ici< )

Bérurier Noir - Vietnam Laos Cambodge (EP)Ludwig Von 88 - Ce jour heureux est plein d'allégresse (LP)
Parabellum - Quatre garçons dans le brouillard (LP)Parabellum - On est gouverné par des imbéciles (EP)



Salut à toi camarade distronaute !


Bérurier Noir, Ludwig von 88, Parabellum.
Rien que ça.
C'est le programme des nouveautés.
Et ouais.
Bon, il est inutile de digresser pendant des plombes, AZM nous a encore concocté quelques terribles rééditions :
- Vietnam Laos Cambodge, le EP/45T des Bxn sorti à l'époque en soutien à l'asso Sampan.
- Ce jour heureux est plein d’allégresse. Et ça y est la disco des LV88 est dispo en vinyle (y compris Hiroshima qui n'était sorti qu'en CD à l'époque).
- Quatre garçons dans le brouillard, le maxi 45T de Parabellum.. et le cultissime EP "On est gouverné par des imbéciles" illustré par la photo mythique des deux keufs ahuris.

Lire la suite

26mar. 2018

Music is so nice / Lettre d'info spéciale Elles Fest

Edito : Cette lettre d’info a été éditée spécialement pour le 24 mars 2018, à l’occasion du Elles Fest 3 qui se tient à la Comédia de Montreuil. Le but de cette soirée étant de donner de la visibilité aux meufs de la scène, cette lettre d’info s’inscrit dans la thématique en ne montrant que les meufs qui participent aux groupes mentionnés. Que cela puisse aussi inspirer les orga de concerts qui chercheraient à équilibrer un peu les plateaux trop souvent uniquement masculins (97% des groupes programmés par les festivals de musique sont composés exclusivement ou majoritairement d'hommes selon le dernier rapport du HCE).

Cliquez ci-dessous pour télécharger le pdf...

http://misn.lezine.info/fanzines/numero-01-elles-fest/cover.jpg

17mar. 2018

Elles Fest 3 (samedi 24 mars 2018)

http://razibus.net/flyers/20180324-comedia-montreuil.jpg

 

Le samedi 24 mars aura lieu à la Comédia (Montreuil) une soirée spéciale, intitulée le "Elles Fest 3". Ce n'est pas à proprement parler une soirée thématique, il n'y a pas d'orga qui se soit dit "tiens si on faisait un truc spécial meufs"... c'est plutôt la démarche inverse qui nourrit le concept : des meufs qui avaient envie de jouer, et qui se sont dit que, quitte à organiser une soirée autant faire jouer d'autres meufs.
A LaDistroy on s'est dit que ce serait cool d'y avoir un stand... dont acte, on y sera !

Une petite interview de l'orga, par la voix de Lalla Lenda :

Lire la suite

25fév. 2018

[LaDistroy Prod] 22 Longs Riffs - "Balle Populaire" (Picture Disc)

22 longs riffs - Balle Populaire (LP)


Salut à toi camarade distronaute !


Et non LaDistroy n'est pas seulement une disquairie en ligne, son empire, tel un tentaculaire leviathan punk rock s'étend jusque dans la co-production d'albums sous l'appellation relativement explicite de "Ladistroy Prod". Je profite de cette newsletter et de la totale liberté de parole que je m'octroie gracieusement à moi même, pour préciser que Ladistroy Prod n'est pas "Archives de la Zone Mondiale". Déjà ça s'écrit pas pareil (c'est un bon indice) et ensuite, AZM c'est un vaisseau amiral dans l'océan punk rock et battant le pavillon de la résistance dans le Vercors, et LaDistroy Prod c'est une planche de surfeur qui attend la vague à Massy Palaiseau (poke les Prouteurs). D'ailleurs la vague on l'a prise. En pleine poire et ça nous a éjecté de la vallée de chevreuse vers les pentes abruptes de la frontière Normande (nan mais cherchez pas, ya pas de pentes abruptes en Normandie).

Et du coup, parfois, on vous propose sur le shop nos propres prods. Comme par exemple le magnifique picture disc de 22 Longs Riffs, Balle Populaire.

Balle populaire est le deuxième album des punkers antifa de St Brieuc, à nouveau sur picture disc. Le groupe plonge en plein dans le concept "la musique est une arme", suivant en cela l'exemple mémorable de Woodie Guthrie qui avait écrit sur sa guitare "This machine kills fascist". Poussant la métaphore jusque dans ses moindre retranchements, le groupe, qui ne se nomme pas par hasard 22 longs riffs (pour les non-connoisseurs de la chose armurière le 22 long rifle est un calibre de balle, et par extension, d'aucuns diraient par métonymie, le flingue qui crache ladite bastos), donc 22 longs riffs est jeu de mots (bon alors ces temps-ci on appelle ça un ironème, tout ça parce qu'un bac +12 en linguistique s'est piqué d'inventer le terme ironème afin de faire passer ses jeu de mots pourris pour des parcelles de rébellion et que les csp+ qui infestent twitter ont viralisé le terme) (#pouet-pouet), 22 longs riffs, donc, est un jeu de mots qui rebondit sur le concept revendiqué par le groupe d'utiliser la musique comme une arme (après si vous ne savez pas ce qu'est un riff, je peux pas faire grand chose pour vous) (un indice : ce n'est pas un région du maroc). Et ici tout tourne autour de cela : le titre, "Balle populaire" ("ironèèèème"), les photo-valises (c'est comme les mots-valises mais avec des photos) montrant un "jack-balle" et une "guitare-kalach". Si vis punkem para bellum.
Côté zique, le 22 long riff révèle un calibre punk hardcore de haute volée, aux textes remplis de rage, percutants car ne sombrant pas dans l'outrance et l'insulte indigente, abordant des sujets actuels, et donnant ainsi au groupe des habits de troubadours énervés ce qui fait carrément du bien en ces temps de relative insignifiance textuelle générale.
Des troubadours qui, ainsi, nous parlent de violences policières (superbe premier morceau qui se termine en un puissant "acab" choral après un break bien senti) en résonance avec les mouvements sociaux contre la loi travail férocement réprimés par des keufs en roue libre (l'ensemble des commentateurs s'était accordé pour dire que le syndrome Malik Oussekine n'avait plus court et que le gouvernement était prêt à assumer la mort éventuelle de manifestants), de la montée de la peste brune en Europe, du harcèlement de rue, du terrorisme... on a même droit à une tune ciselée en forme de journal de l'année 2016.
Tout cela est enrobé d'un punk hardcore à double guitares et double pédale qui envoie du lourd, mais sans pour autant laisser le mélodique au vestiaire. Appuyé par de chouettes choeurs et de nombreux "pala papa" et autres "ohohoh", l'album s'écoute d'une traite, sans temps mort, mais sans monotonie non plus car chaque titre a sa propre spécificité, faite de breaks, d’accélérations, de choeurs, et de riffs tueurs. Et se termine sur un bal punkpulaire (le titre balle populaire justement) mâtiné comme il se doit de langoureuses mélopées d'accordéon (hardcordéon ?) exécutées par Hélène Le Gros.
L'album sort sur un somptueux picture disc, livré dans un poster/insert au pliage technique assez improbable mais qui a bien de la gueule.
 
Et si l'on ajoute que c'est co-produit par LaDistroy, General Strike, La Sauce aux gravos, Piketos prod, Mass Prod, et Slab Sound, alors vous savez tout.


Et pour finir, sachez qu'ils seront en concert au gibus (paris) pour le festoche "United we stand" organisé par Arak et General Stri

Lire la suite

21fév. 2018

[Infolettre] Hiroshima (Ludwig Von 88)

(Ceci est une infolettre LaDistroy. Cette infolettre est envoyée environ deux fois par mois, pour s'y abonner il suffit de cliquer >ici< )

 

Ludwig Von 88 - Hiroshima (LP)

Salut à toi camarade distronaute !

Nous sommes en 1995. Histoire de fêter dignement le cinquantenaire d'Hiroshima, Jacques Chirac décide de reprendre les essais nucléaires.
Les Ludwig, ayant l'esprit beaucoup moins festif que notre président d'alors, enregistrent 6 titres pour un album sobrement intitulé Hiroshima et sous-titré "1945-1995, cinquante ans d'inconscience". L'auditeur découvre alors un opus concept, tendu comme un string, poignant et féroce, mêlé d'archives sonores glaçantes. Le livret qui l'accompagne est à la hauteur : extraits de livres, de témoignages, de photos.

Comme bien souvent pour les productions sorties dans les années 90, le format vinyle était sacrifié au profit de l'unique rondelle de plastique. Outrage réparé par les Archives de la Zone Mondiale qui viennent de rééditer l'album sur un 12" (33t) accompagné d'un livret de 12 pages. Encore un incontournable.

Lire la suite

04fév. 2018

[infolettre] Dans le port de ladistroy y'a des vinyles qui gueulent

Parabellum - Gratuit, deux morceaux en moins (LP)
 

Salut à toi camarade distronaute !

Si tu nous suis sur Mastodon, tu es déjà au courant, et sinon, saches que la très attendue réédition du premier album de Parabellum est désormais disponible. Une succession de titres incontournables, de Cayenne à Amsterdam, en passant par La Bombe et moa, Doc Bollock,etc...

Au rayon des nouveautés, on vient d'ajouter le dernier Stygmate, Sans Couleur fixe, en version CD en attendant le vinyle.

Stygmate - Sans couleur fixe

Lire la suite

03déc. 2017

[infolettre] No! No! Not dead !

Salut à toi camarade distronaute !


Ta newsletteure préférée vient à nouveau de faucher la palme d'or du plus mauvais spammeur de boite mail : ça fait bien six mois qu'on a pas donné de news. On en a pas déposé les armes pour autant.
Ta disquairie en ligne préférée continue même tranquillement à distroyer de la nouveauté qui punkz et qui rockz...

Mais avant de te lister tout ça... je m'adresse aux parisien.nes de lecteur.ices, savez the date comme on dit...

Lire la suite

30oct. 2017

La reprise du lundi #22

Peatbog soldiers / L'hymne du MLF

L'autre jour je me réécoutais, en fond sonore, The red and the green, des celtic punks écossais de The Wakes. Et puis, allez savoir pourquoi, mon attention a été happée par ce titre, Peat bog soldiers. J'avais jamais vraiment fait gaffe, les chants celtiques sont souvent taillés pour être des hymnes, l'oreille s'y habitue. Mais là je tilte.

Lire la suite

24avr. 2017

[infolettre] La lutte des classe en cavale...

Zabriskie Point - Fantôme (LP+CD)Diego Pallavas - En cavale (LP)
 

Salut à toi camarade distronaute !


Warning : Cette newsletter ne contient aucune référence au processus électoral en cours, ni aucune consigne de vote. Si tu es intoxiqué aux sondages, on te conseille vivement de faire une pause à mi-lecture et d'aller voir ou écouter n'importe quel média pour te faire un shout de pourcentages. Te voilà donc prévenu, bonne lecture.



Une dernière infolettre avant la fin du quinquennat pour t'annoncer l'arrivage récent de quelques références de qualitay...
Commençons par le tout frais En cavale, le dernier opus de Diego Pallavas. Et c'est de la pure balle catchy punk rock. L'écriture est une fois de plus finement acérée, les refrains vous restent dans le crâne. De l'impitoyable "Mulhouse" au magnifique "Samedi soir" en passant par le reprise de Luna Parker... du concentré de poésie punk rocké dans ta face !
On poursuit avec l'incontournable du moment : la réédition en vinyle du premier album de Zabriskie Point, Fantôme. Les Zab auront été un groupe majeur des années 90, inspirant toute une flopée de groupes et marquant la scène nantaise à jamais. Prenant la voie punk à contre-sens : alors que l'ambiance est plutôt aux grosses guitare à l'améwicaine et au chant en anglais, les Zab tapent une pop-punk acide et assène des textes en français d'une qualité rarement égalée. Ce premier album a de plus une rage adolescente outrancière et poétique (le premier titre, Fantôme est plutôt glaçant, tout comme Taxi Driver dans un autre registre) qu'on n'avait encore jamais entendue. Les années 90 n'étant pas très "vinyle", l'album n'avait existé que sous forme de CD. Le voilà désormais disponible en galette 33T.

On ne saurait trop vous conseiller de vous ruer sur le dernier numéro de la revue Z, sous-titré "Bonnes femmes Mauvais Genre". La Z team pose ses sandales dans une ville différente à chaque numéro (le pénultième était à Toulouse, et on en a en stock), et ce coup-ci c'est à Marseille. L'angle d'attaque y est féministe et les papiers sont terribles, prenants et instructifs (on vous conseille au passage d'écouter l'émission Lilith, Martine et les autres -sur Radio Galère-, consacrée à ce numéro).

Z - n°10, "Marseille" - Bonnes Femmes Mauvais Genre

Et sinon, pour le reste des nouveautés, c'est par là...

Lire la suite

07avr. 2017

Pétition de soutien à l'Etincelle d'Angers.

Je n'ai jamais eu l'occasion d'aller trainer mes savates dans ce lieu, mais il est clair que l'Etincelle est un lieu important de la scène (et pas que, bien sûr).

Je vous copie-colle l'appel, mais pour le lire en plusieurs langues et pour signer la pétition, c'est par ici :

https://petitionetincelle.fermeasites.net/spip.php?article1


 

Lire la suite

03avr. 2017

Mise à jour du Jukebox (sans dec...)

Les déclarations d'intention c'est cool, mais quand on les respecte un minimum c'est mieux. Avec la mise à jour de la playlist du jukebox je suis moyen respectueux (voire carrément insolent). "Une fois par mois" que j'annonçais fièrement... même si les mois avait 90 jours je serais encore pas dans les clous.
Vous pouvez me huer.

Lire la suite

02avr. 2017

Jarod - st

(version remaniée du texte publié dans "Music is so nice #0")

Jarod - st (LP)

Jarod - st
(Contre-Choc, entre autres..)

Jarod, le groupe de hardcore emo mignon de Tours vient de sortir en 12" leur EP (6 titres). La version CD était épuisée depuis quelques temps*, voilà la version vinyle : un 33cm dans une pochette sérigraphiée et découpée à la main dans des ateliers toulousains clandestins. Mélanie, chanteuse et parolière, s'occupe aussi du fanzine féministe et musical "Big Up Girls". Et cela se ressent dans les textes ! L'album commence par Déconstruire, avec une citation de Louise Michel : "Si l'égalité entre les deux sexes était reconnue, ce serait une fameuse brèche à la bêtise humaine", le morceau se termine par "Déconstruire un modèle de pensée, d'agir et d'aimer"... une parfaite bande son pour le 8 mars
Et l'album se termine par Oser, un titre inspirée par l'histoire vraie d'un patron mis en examen pour harcèlement moral et sexuel (entre autre). "Un patron qui s'estime tout puissant, traitant ses salariées comme sa propriété, leur donnant des surnoms horribles tels que : harissa, gros poumons, la merguez, grosse salope", est-il expliqué dans le livret. Et Mélanie de conclure : "Alors face à cette histoire, j'ai voulu tenter de «rendre hommage» à celle qui a réussi à les faire sortir de ce cauchemar, à en parler, à porter plainte, pour sortir de cette situation qui peut paraître sans issue". Une parfaite bande son pour le 25 novembre.
 

Vous l'aurez compris, la musique, les textes, le livret, la pochette, les thématiques... tous les ingrédients sont réunis pour faire de cet opus de Jarod un album/objet qui fera date.

 

* A l'heure où ce bllet est publié, il en reste une paire d'exemplaires chez LaDistroy...

 

16mar. 2017

[infolettre] Bérurier Noir, Dérive Mongole

Bérurier Noir - Dérive Mongole #1 (EP)

Salut à toi camarade distronaute !


Dans la dernière infolettre, on t'avait prévenu de l'arrivée imminente du premier chapitre de "Dérive Mongole"... il vient juste d'arriver à bon port, celui de LaDistroy !

Le concept de la série "Dérive Mongole" est le suivant : 1 titre de Bérurier Noir (inédit ou extrait d'Invisible puis remixé) par face, et pour chaque titre un.e graphiste en fait l'illustration sur une face de la pochette.
Pour ce premier chapitre :
- Carotide illustre "Au pays des routes contraires"
- Roland Cros illustre "Mourir à Falloujah"

Lire la suite

13mar. 2017

[infolettre] Houlala y'a du neuf !

Salut à toi camarade distronaute !


Une petite infolettre toute guillerette pour t'annoncer de bonnes nouvelles, avec de joviales productions toutes fraiches inside. Bon, ok, pour le côté jovial on retiendra surtout la réédition de Houlala II ("la mission") en vinyle (avec Louison Bobet, William Kramps, Guerrier Balubas... toute une palanquée de tubes que tu connais déjà par choeur) et que les Ludwig Von 88 exécutent en live depuis leur reformation.
Ensuite pour le jovial ça se gâte un peu, mais pour la qualité, rien à redire.

On commence avec MissRatched, le groupe de Lyon dont l'album a été maintes fois annoncé et autant de fois reporté. Et le voici enfin ! Synanthropie (c'est son nom) débarque dans le catalogue. Une prod qui va vous foutre le cafard, ou plutôt une armée de cafards. Des cafards magnifiquement dessinés par Ivan Brun pour illustrer une pochette de 30cm, contenant une galette de punk rageur un poil metal.

On continue avec Jarod. Le groupe tourangeau d'émo-screamo-punk-hardcore mignon emmené par Mélanie (qui s'occupe aussi du fanzine féministe Big Up Girls), vient de sortir la version vinyle de son premier album. Une galette éponyme de 30cm emballée dans une pochette superbe, sérigraphiée et découpée à la main, accompagnée d'un livret avec les textes (et leurs explications éclairantes). De la fort belle ouvrage !

Et on termine par Trouz An Noz, avec un skeud terrible, Miz Du (novembre) ! De la bombe electro-punk avec des riffs de violon qui déchirent tout. Des hymnes superbement orchestrés, des morceaux sombres, rageurs, et percutants pour un album orageux parfaite bande-son de la tempête qui vient ! De plus l'artwork est sobre et efficace... cet album va faire date !

D'autres nouveautés sont arrivées au catalogue, on vous en parle ci-dessous...

Lire la suite

11mar. 2017

Music is so nice, la feuille d'info de LaDistroy et Contre-Choc, numéro 0

Edito

Okayyy, on est en 2017 et LaDistroy sort une feuille d'infos, une vraie, en papier. LaDistroy ou l'art d'associer modernité et protection de la forêt amazonienne. 
On nous dit "pour toucher les jeunes il faut aller sur facebook, c'est obligé". Et nous on y va pas et on fait une feuille d'info à la place. Parce qu'on est rien que des sales gosses égoïstes. On a pas envie qu'une bande d'internautes sans gène vienne gribouiller sur notre mur, alors on fait une feuille d'info. On a pas besoin de like, on sait que vous nous kiffez, alors on vous fait une feuille d'info. 
Comment fait-on pour partager une feuille d'info sur les réseaux sociaux ? -On peut pas. La feuille d'info c'est un vrai truc de sales gosses. Vous la lisez aux chiottes, vous la refilez à vos camarades. Et si vous la gardez pour vous plus d'une semaine alors vous mourrez de terreur, la gueule ouverte devant votre tablette. On vous aura prévenu.

 

On la télécharge ici : music is so nice n0.pdf

19fév. 2017

[release] MissRatched, "Synanthropie"

Missratched - Synanthropie (LP)

Cette pochette sublime signée Ivan Brun est celle du premier véritable album de Missratched, groupe punk de Lyon emmené par Fleur (ex Mon Dragon). Missratched fait dans le punk véner tout en gardant une touche mélodique (qui n'est pas sans rappeler La Fraction), et sort son album "Synanthropie" notamment chez Contre-Choc (et Zone Onze, Bisounours prod, Keponteam).

 

Les infos utiles :
Vous pouvez écouter l'album sur la page Bandcamp du groupe et aussi >ici<, sur le site de Contre-Choc.
Vous pouvez l'acheter auprès du groupe évidemment, chez nos camarades des distros (l'album devrait commencer à se diffuser), et dans nos bacs.

Infos distros :
Et si vous êtes disquaires ou que vous avez une liste de distro... n'hésitez pas à passer sur le site "pro" de LaDistroy et à vous y inscrire pour choper les prix distro. Et sinon les échanges sont comme d'hab, les bienvenus.

07déc. 2016

[infolettre] En attendant d'être tous coffrés...

Salut à toi camarade distronaute !


Alors que le sinistre de l'intérieur, du désencerclement brutal, des flashballs chirurgicaux, du fichage de masse et de l'état d'urgence, devient chef d'esquadrille les Bérus se font coffrer... coïncidence ?
Une chose est sûre, des deux nouvelles une seule est la bonne, et se trouve de nature à apporter un peu de sourire au pied du sapin.

Donc oui, tu l'auras compris, les coffrets Bérurier Noir sont arrivés à LaDistroy. Ainsi que les rééditions des Rats (en vinyle et CD).

On ne va pas s'étendre sur le sujet, here are les nouveautés...

Lire la suite

03déc. 2016

[infolettre] Moyeux jerdier !

Salut à toi camarade distronaute !


Plus d'un mois depuis la dernière infolettre, et pas mal de nouveautés sont arrivées au catalogue.
On va pas faire dans l'exhaustif, plutôt dans la concision : ce week-end on part à la chasse au coffret Béru. Du coup, si vous comptez passer commande de l'un ou l'autre de ces magnifiques objets (nouvelle version), patientez encore quelques jours.
Sinon, régalez-vous des nouveautés, et n'hésitez pas à cyber-feuilleter le catalogue.
Pour vous aider dans votre balade, vous pouvez jeter un oeil à la page des nouveautés, à celle des coups de coeur du moment, à celle des groupes, ou à celles des chouettes objets.

Lire la suite

09nov. 2016

La blague du jour / Brigitte Bop

Vous savez ce qu'a dit Olympe de Gouges avant de monter à l'échafaud ?

...

"On ne devrait jamais quitter Montauban"

 

(heum) (ok je sors)

 

L'illustration sonore de cette vanne pourrite vous est proposée par Brigitte Bop, extraite de son dernier album "Les gens aiment bien" (Trauma Social, Kanal Hystérique). Voilà voilà...

http://shop.ladistroy.fr/images/brigitte%20bop%20-%20les%20gens%20aiment%20bien.jpg

07nov. 2016

[video] Mélmor à Quimperlé (pour les 15 ans de l'asso Harz)

 

Melmor fait partie de ces groupes fondateurs, séminaux comme on dit chez les rock critics de qualitay, de ces groupes dont on considère qu'il y a eu un avant et un après. En ce qui concerne Melmor, c'est du punk celtique qu'il s'agit. Je n'entrerai pas dans de vains débats historiques, mais il faut bien avouer qu'on trouve assez peu de trace de punk celtique en Bretagne avant l'arrivée de Melmor. Si vous ne connaissez pas le groupe et que pour vous la notion de punk celtique englobe vaguement les Pogues et les Dropckick Murphy's, vous allez vite comprendre que la lignée n'est pas exactement la même. On est bien là dans du punk breton année 90, sous-entendu bien bourinos (la Bretagne c'est près de la mer, mais c'est pas la Californie).

Melmor s'est reformé sous le nom "Melmor back", quelques mois plus tôt au festival Vive le punk. Ce soir à Quimperlé, ils ont laissé tomber le "back" et nous ont balancé un super set, dont j'ai pu filmer les classiques "Disuj" (insoumis), "Netra" (rien), et "Dans ar marmouzig" (la danse des petits singes). Le violon est assuré désormais par Jess, qui est aussi la violin-heroin de Trouz An Noz. Dont on attend la sortie de l'album avec une certaine impatience.

Cela se passait samedi 29 octobre 2016, pour la soirée spéciale des 15 ans de l'association Harz, dans la salle du Coat-Kaër de Quimperlé.

Comme vous pouvez le voir sur la première vidéo, l'entrée en scène du groupe se fait sur une musique chorale impressionnante. Il s'agit en fait de "Baga Biga Higa" de Mikel Laboa (les plus cinéphiles d'entre vous auront reconnu la chanson des Sorcières de Zugaramurdi).

 

- page 1 de 3